A votre service, de la préparation de votre voyage jusqu'à votre  retour thailande-assistance.com est là.


Prasat Hin Phimaï

La ville de Phimai abrite l'un des plus beaux temples khmers du nord-est de la Thaïlande dans son parc historique, le Wat Phimaï. La légende raconte que celui-ci aurait influencé la construction d'Angkor Wat au Cambodge un siècle plus tard. D'ailleurs, le temple est sur un axe nord-sud tourné vers l'Angkor au lieu de l'est-ouest traditionnel des autres monuments thaïlandais.

Phimaï fût fondée au VIIIe siècle et connut une époque glorieuse aux XIe et XIIe siècles sous le contrôle cambodgien d'Angkor. Le retour des terres en pays Siam fut synonyme de déclin pour la cité.
Le site est sur une île entourée des rivières Mun et du Khlong Chagrai. Des douves protégeaient la ville ainsi que des enceintes avec quatre portes situées aux quatre points cardinaux. Tout cela a été détruit par le temps : il ne reste que la porte principale, la porte de la Victoire bâtie en pierre.
Prasat Hin Phimaï Prasat Hin Phimaï
Le temple est au milieu de la ville. Le roi Khmer Jayavarman V commença l'ouvrage à la fin du Xe siècle et Suriyavarman le termina au début du XIe siècle.
Le prang central est à l'image du Mont Méru, centre du monde et demeure des dieux. De forme arrondie, il s'élève à 28 mètres surmonté d'un toit en ogive à cinq niveaux en forme de bouton de lotus.
Le temple est composé d'une première enceinte rectangulaire, percée de quatre portes, à l'intérieur de laquelle une seconde enceinte protège le sanctuaire principal. Ce dernier, construit entre 1106 et 1112, est en pierre travaillée dans le style Khmer. La précision de l'ouvrage est assez remarquable notamment dans le détail des personnages et des créatures mythologiques. Les linteaux intérieurs sont fidèles à la tradition hindouiste alors que les linteaux extérieurs sont bouddhiques. Les premiers racontent divers épisodes du Ramayana, livre sacré hindou.
La mandapa, pièce de méditation hindouiste, est traversée par un somasutra, sorte de canal qui permettait à l'eau sacrée arrosant le Bouddha de s'évacuer.
Prasat Hin Phimaï Prasat Hin Phimaï
Prasat Hin Phimaï Prasat Hin Phimaï
A proximité de Phimaï, vous pourrez découvrir:
Le musée national de Phimai
Situé à proximité du pont de la rivière Mun, juste avant de pénétrer dans le parc historique de Phimai, ce musée renferme une intéressante collection d'objets anciens, notamment de magnifiques linteaux en grès sculptés datant de l'époque khmère.
Prasat Hin Phanom Wan.
A 20 km au nord-est de Nakhon Ratchasima, ce sanctuaire du 12ème siècle est l'ancien monument khmer le plus proche de la ville. Bien que de taille réduite, les ruines sont impressionnantes par leur architecture et l'atmosphère de sérénité qui y règne.
Sai Ngam
Située au bord de la rivière Mun et à deux kilomètres de Phimai, cette aire de loisirs est célèbre pour ses nombreux banyans qui procurent 1.500 m2 d'ombre et ont probablement pour origine un seul et unique arbre.
Le site archéologique de Ban Prasat
A 45 km de la capitale de la province sur la route de Nakhon Ratchasima à Phimai, Ban Prasat est le deuxième site archéologique préhistorique (après le site de Ban Chiang dans la province d'Udon Thani) présenté comme un musée en plein air.
Les fouilles, qui ont permis de découvrir des ossements humains et des poteries, révèlent que le site était habité il y a plus de 3000 ans.
Les sites des fouilles ont été aménagés et sont désormais ouverts au public.

(source principale Office du tourisme Thaïlandais) Retour sur:
les cités khmères en Isan

Prasat Hin Phanom Rung
Prasat Muang Tham
Prasat Ta Muen Thom
Prasat Phra Wihan (Preah Vihear)
Prasat Hin Wat Sa Kamphaeng Yaï

La Thaïlande


Bangkok


River Kwaï



Ayutthaya



Chiang Mai



Les cités khmères
en Isan

 

Si Thep


Balades
en Asie
du Sud Est

 

Vie et traditions


Annonces immobilières, petites annonces en Thaïlande

Accueil Thaïlande Pattaya Assistance Nos liens utiles